brisant


brisant

1. brisant [ brizɑ̃ ] n. m.
• 1529; de briser
Rocher éloigné de la côte sur lequel la mer se brise et déferle. écueil, récif. Ce bruit puissant et sourd « que font les brisants de la mer » (Loti).
Écume qui se forme sur un écueil.
brisant 2. brisant, ante [ brizɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1863; de briser
Techn. Doté d'une vitesse de détonation et d'un pouvoir de fragmentation très élevés. Explosif brisant.

brisant nom masculin Haut-fond ou obstacle sur lequel la houle déferle. Agitation de la mer résultant de l'écroulement de la crête de la houle dans le déferlement (le plus souvent au pluriel). ● brisant (expressions) nom masculin Ligne de brisants, ligne, généralement parallèle au rivage, formée par les points où la houle déferle. ● brisant (synonymes) nom masculin Haut-fond ou obstacle sur lequel la houle déferle.
Synonymes :
- jetée
- môle
brisant, brisante adjectif Se dit des explosifs de mine ou militaires à brisance élevée.

brisant
n. m. (Souvent au Plur.) écueil sur lequel la mer brise et écume.
|| (Maurice, Réunion) Ceinture de corail protégeant une côte ou un lagon.

I.
⇒BRISANT1, ANTE, part. prés. et adj.
I.— Part. prés. de briser.
II.— Emploi adj.
A.— Domaine concret.
1. [Appliqué à la mer] Qui se brise, se réduit en écume. Une mer (...) tantôt furieuse, hurlante, brisante (ALAIN, Propos, 1928, p. 797).
2. ARM. [Appliqué à un explosif] Qui a une trop grande force d'explosion et détruit rapidement les canons et les fusils. C'est une substance [la nitro-glycérine] trop brisante (VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, p. 162).
B.— Au fig. Qui épuise, fatigue à l'extrême. Toux brisante :
Dans ce premier baiser, je m'étais donnée, toute, avec cet emportement qui ne ménage rien, cette fièvre, cette volupté inventive, dure et brisante, qui dompte, assomme les mâles les plus forts et leur fait demander grâce...
MIRBEAU, Le Journal d'une femme de chambre, 1900, p. 143.
PRONONC. :[], fém. [-].
II.
⇒BRISANT2, subst. masc.
MARINE
A.— Écueil à fleur d'eau sur lequel la houle se brise (cf. VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, p. 31).
Au fig. :
1. ... le socialisme dérive, en somme, d'idées clémentes, d'idées propres, mais toujours il se heurtera contre l'égoïsme et le lucre, contre les inévitables brisants des péchés de l'homme.
HUYSMANS, En route, t. 2, 1895, p. 289.
P. méton. Partie écumeuse de la vague :
2. Le ciel absolument pur, mais pénétré d'un feu rose à sa base, et dont l'azur verdissait vers le zénith; la mer, très sombre déjà, avec des brisants et des éclats d'une blancheur extraordinaire; ...
VALÉRY, Variété 3, 1936, p. 236.
B.— Matériau placé en avant d'une construction pour la protéger du choc des vagues en les brisant. Protéger une jetée par des brisants (Lar. 19e).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1. 1529 « rochers sur lesquels la mer se brise » (JEAN et RAOUL PARMENTIER, Disc. de la navig., 39, Schefer dans R. Hist. litt. Fr., t. 5, p. 302); 2. 1835 « ouvrage destiné à briser les lames » (Ac.). Part. prés. substantivé de briser étymol. 3 b. Fréq. abs. littér. : 453. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 887, b) 936; XXe s. : a) 473, b) 382.
BBG. — SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 57, 293.

brisant, ante [bʀizɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1863; de briser.
1 Techn. Dont la vitesse de détonation est très grande et la pression de détonation très élevée; qui a une forte puissance de fragmentation. || Un explosif peu brisant, très brisant ( Brisance).
1 — Ne pourriez-vous donc employer cette nitro-glycérine au chargement des armes à feu ? demanda le marin.
— Non, Pencroff, car c'est une substance trop brisante. Mais il serait aisé de fabriquer de la poudre-coton, ou même de la poudre ordinaire, puisque nous avons l'acide azotique, le salpêtre, le soufre et le charbon.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 232.
2 De tout ceci, il résultait une puissance brisante plus forte incomparablement que la mélinite ou le trinitrotoluène mais surtout une puissance asphyxiante et brûlante surprenante à concevoir sous un aussi petit volume.
G. Leroux, Rouletabille chez Krupp, p. 29.
2 (En parlant de la mer). Qui brise, déferle. || Une mer brisante ( Brisant, n. m.).
3 Littér. Qui fatigue beaucoup. || Un voyage brisant. Crevant (fam.), épuisant.
DÉR. Brisance.
————————
brisant [bʀizɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1529; p. prés. de briser.
1 N. m. pl. Mar. Rocher sur lequel la mer se brise et déferle. Écueil; → Récif, cit.
1 (…) rien ne luit
Dans les brisants, parmi les lames en démence (…)
Hugo, la Légende des Siècles, « Pauvre gens », II.
2 (…) il écoute, avec une tristesse indéfinie, venir de là-bas ce bruit puissant et sourd, presque incessant depuis les origines, que font les brisants de la mer de Biscaye (…)
Loti, Ramuntcho, I, 13, p. 120.
3 C'était là, à deux encablures environ, que se dressait au milieu des brisants la silhouette tragique et ridicule de la Virginie dont les mâts mutilés et les haubans flottant dans le vent clamaient silencieusement la détresse.
M. Tournier, Vendredi…, p. 15.
Écume qui se forme sur un écueil.
2 (1835). Ouvrage destiné à briser les lames, en avant d'une digue, d'une jetée. || Protéger une jetée par des brisants.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • brisant — Adj erw. fremd. Erkennbar fremd (19. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. brisant, dem PPräs. von frz. briser brechen, zerbrechen, sprengen . Offenbar ohne französische Vorlage das Abstraktum: Brisanz.    Ebenso nndl. brisant, nschw. brisant, nnorw …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • brisant — ri sant adj. 1. of or pertaining to brisance. [WordNet 1.5] 2. having the ability to shatter, as contrasted with merely fracturing; of explosives. Note: the more brisant explosives, such as dynamite, will shatter rock into smaller fragments than …   The Collaborative International Dictionary of English

  • brisant — brisant, ante 1. (bri zan, zan t ) adj. Poudre brisante, poudre douée d une force explosive trop grande et qui brise rapidement les canons et les fusils. brisant 2. (bri zan) s. m. Terme de marine. Écueil à fleur d eau sur lequel la mer se brise …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • brisant — »hochexplosiv; Zündstoff für eine Diskussion enthaltend, äußerst aktuell«: Das Adjektiv wurde im späten 19. Jh. aus gleichbed. frz. brisant, dem Part. Präs. von briser »zerbrechen, zertrümmern« (aus vlat. brisare »zerquetschen«, das seinerseits… …   Das Herkunftswörterbuch

  • brisant — Adj. (Mittelstufe) geh.: viel Anlass zu Diskussionen, Auseinandersetzungen gebend Synonym: konfliktträchtig Beispiel: Die Frage ist extrem brisant …   Extremes Deutsch

  • Brisant — (franz., »zermalmend«), Eigenschaft explosiver Körper und Mischungen, nach Art des Knallquecksilbers und des Nitroglyzerins in einem minimalen Zeitraum (1 kg Dynamit in Würfelform 1/5000 Sekunde) unter Entwickelung großer Mengen von Gas sich zu… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Brisánt — (frz.), zermalmend; Brisánz, die zertrümmernde Kraft eines Sprengstoffs; Brisanzgranaten, Sprenggranaten, mit einem Sprengstoff statt mit Pulver gefüllte Granaten …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Brisant — Mit brisant oder als Brisanz (v. franz.: briser zertrümmern, aus lat.: brisare [Weinbeeren] zerquetschen) bezeichnet man unter anderem die brennende, zündende, erregende Aktualität eines aktuellen Themas in der Chemie das Arbeitsvermögen eines… …   Deutsch Wikipedia

  • brisant — hochexplosiv (umgangssprachlich); explosiv; konfliktgeladen * * * bri|sant [bri zant] <Adj.>: (bildungsspr.) viel Zündstoff für eine Diskussion, Auseinandersetzung o. Ä. enthaltend: eine brisante Rede halten; das Thema des Buches ist… …   Universal-Lexikon

  • BRISANT — s. m. T. de Marine. Il se dit Des rochers, des écueils à fleur d eau, sur lesquels la mer se brise en formant des vagues écumeuses. Il y a dans cette passe un brisant qui la rend fort dangereuse. On l emploie plus ordinairement au pluriel. Il y a …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.